08.01.2019

Flore, Responsable de mécénat

Paroles de Jolly Mama

Est-ce que tu pourrais te décrire en quelques mots ?

Je m’appelle Flore, j’ai 2 enfants qui ont deux ans d’écart. On est une famille franco-allemande, des parents actifs… et des petits aussi !

Qu’est-ce qui t’a décidé à allaiter ton enfant ? La décision a-t-elle été facile à prendre ?

Je ne m’étais créé aucune « religion » concernant l’allaitement, il y a tellement de pression sur les mamans à ce sujet. Je me suis dit que j’allais tenter, et qu’on verrait bien… donc oui assez détente sur le sujet.

Raconte-nous la première fois où tu as allaité ton bébé ?

J’ai eu la chance d’accoucher aux Diaconesses, ils sont très à l’écoute des mamans et nous accompagnent si on souhaite allaiter. Mon premier fils a tété tout de suite en salle de naissance, c’était spontané… et puis après, on a commencé l’allaitement à la maternité, ma montée de lait était tardive car j’avais eu une suite d’accouchement un peu compliqué. Du coup les équipes ont donné un biberon à mon bébé le temps que ça monte, et ensuite, elles m’ont vraiment bien accompagnée. Ce n’est pas facile au début !

Comment se sont passés les débuts (fréquence d’allaitement, ressenti, désagréments)?

Allaitement exclusif, non stop, à la demande, l’impression de ne faire que ça, en fusion totale avec mon bébé, mais ce rythme m’allait ! Pas de douleur pendant l’allaitement, j’avais utilisé une préparation (le baume dormique), recommandé par une sage-femme et c’était efficace pour préparer les seins avant la naissance… et en réparation des éventuelles crevasses apparemment c’est miraculeux.

As-tu ressenti le besoin d’être aidé dans cette aventure ? Par une amie ? Une sage femme ? Une autre maman ? Ton conjoint ?

Pas pour mon premier, mais pour mon deuxième, oui, car il avait plus de difficulté à prendre le sein. J’ai consulté une spécialiste en allaitement et ça m’a aidé, ça m’a surtout redonné confiance en moi, comme moi, ce n’est pas parce que ça se passe bien la première fois que c’est évident la deuxième.

As-tu eu des petits bobos liés à l’allaitement ou des difficultés ? Comment les as-tu affrontés ?

Non pas vraiment.

As-tu adapté ton alimentation pendant l’allaitement et notamment pour soutenir ta production de lait ? Avais-tu des grosses « fringales » ?

J’avais très envie de chocolat et je buvais des tisanes d’allaitement. Et oui ça m’a ouvert l’appétit !

Étais-tu particulièrement fatiguée dans les premiers mois de bébé ?

Oui crevée 🙂

Aurais-tu aimé utiliser les snacks Jolly Mama ? Les utiliseras-tu lors d’une éventuelle prochaine grossesse ? Quel intérêt y vois-tu ?

J’aurais beaucoup aimé, ils sont à la fois sains, complets et gourmands. J’attends qu’ils soient en vente avec impatience car j’allaite encore mon bébé. Je trouve que ces snacks calent, qu’ils sont bon, et qu’ils permettent d’éviter les coups de mou… donc presque indispensables quand on est jeune maman.

Comment as-tu vécu ta reprise du travail? As-tu des conseils pour concilier reprise du travail et allaitement?

Difficile pendant 10 jours, puis ensuite j’ai repris le rythme. J’ai conservé les tétées matin et soir, pour le moment ni mon bébé ni moi n’avons envie d’arrêter je crois. Mais oui ça rajoute sûrement de la fatigue au rythme…

Quel est ton meilleur souvenir autour de l’allaitement ?

Ce tête à tête unique avec son bébé, l’impression de ne faire qu’un …

Quels conseils donnerais-tu aux futures mamans qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’allaitement ?

Que ce n’est vraiment pas facile, qu’il faut être entourée, de ses copines mamans, d’expertes… et que ça prend un bon mois avant de se caler donc qu’il ne faut pas désespérer au début.

Merci Flore !

C’est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!