HomeGuide de l’allaitementL’allaitement mixte : ce qu’il faut savoir
allaitement mixte

09.01.2019

L'allaitement mixte : ce qu'il faut savoir

Allaitement mixteBiberonsevrage

Une des questions qui revient fréquemment parmi les mamans, pendant leur grossesse et après la naissance, est de savoir comment concilier l’allaitement maternel et les biberons.

Si, selon les recommandations de l’OMS, jusqu’à 6 mois le lait maternel reste la meilleure alimentation pour la santé de bébé en s’adaptant à ses besoins, et en lui offrant notamment des anticorps protecteurs, le maintien d’un allaitement exclusif (au sein ou en tirant son lait) est d’abord un choix personnel, qui doit prendre en compte l’envie de la maman.

Que vous décidiez d’introduire des biberons pour anticiper un retour au travail dans les prochains mois, pour commencer un sevrage en douceur ou pour faire participer le papa, nous vous conseillons afin que cette transition soit une réussite et pour que vous évitiez les engorgements.

Si votre souhait est de continuer à allaiter votre enfant sur la durée, nous allons vous expliquer comment éviter une diminution trop importante de la lactation

A partir de quelle période puis-je mettre en place un allaitement mixte ?

Afin de mettre en place un allaitement mixte, les sages femmes conseillent de commencer par un allaitement exclusif d’au moins 1 mois après la naissance, pour être sûre que la lactation soit déjà bien installée. En effet celle-ci s’installe dans les premières semaines de vie du bébé, pour s’adapter au fur et à mesure de ses besoins. Si vous introduisez des biberons trop tôt, votre production de lait maternel pourrait être alors fortement diminuée et cela pourrait vous contraindre à arrêter l’allaitement.

Il faut d’autre part s’assurer que la succion de votre bébé est bonne, c’est à dire qu’il tète bien et place sa langue correctement. A défaut, il risquer d’avoir du mal à passer du biberon au sein et inversement.

N’hésitez pas à demander conseil à une conseillère en allaitement avant de proposer le premier biberon.

Une introduction souvent trop précoce du biberon pourrait conduire votre bébé à refuser le sein et ainsi mettre fin à l’allaitement.

Comment mettre place un allaitement mixte chez votre enfant

Une mise en place progressive des biberons est importante tant pour vous que pour votre bébé afin de limiter les inconforts liés à l’engorgement et pour permettre d’apprendre au bébé à bien positionner sa langue au biberon comme au sein.

Afin de passer à l’allaitement mixte petit à petit, il est conseillé de commencer par remplacer une tétée par un biberon. Il n’y a pas de règle pré-établie sur quelle tétée remplacer en premier. Certaines conseillères en allaitement recommandent de remplacer en priorité les tétées les moins importantes de la journée, ou celles qui correspondent au moment où votre lactation est la moins importante (dans d’après-midi).

Pour éviter les engorgements et les mastites, on peut appliquer la règles des 5 jours (cela dépend des mamans, certaines se sentiront parfaitement à l’aise au bout de 3 jours, d’autres devront attendre un peu plus longtemps). Si vos seins ne sont pas douloureux après 5 jours, vous pouvez introduire un deuxième biberon. Vous pouvez continuer ainsi jusqu’à remplacer le nombre de tétées désirées. Comptez environ un mois pour une mise en place en douceur.

Sachez toutefois que si vous désirez continuer à allaiter votre enfant, il faudra conserver au moins 2 à 3 tétées par jour pour continuer à stimuler la production de lait. En deçà, il sera difficile de poursuivre l’allaitement mixte.

Gardez les tétées “rituelles” avec votre bébé, comme celles du matin et du soir, ou encore la tétée de retrouvaille lors de votre retour à la maison après une journée de travail. En plus de respecter le rythme de votre bébé, cela vous aidera à maintenir la lactation, et à éviter les engorgements. Si votre bébé ne fait pas encore ses nuits, et que vous pouvez l’allaiter, n’hésitez pas, car ces tétées nocturnes devraient vous aider à maintenir un allaitement mixte sur la durée.

Nos conseils pour que l’allaitement mixte soit un succès

Pour éviter le syndrome de la “confusion sein biberon”, et vous assurer que votre bébé sache toujours bien téter au sein, il est important de choisir une tétine qui aura un débit assez lent. Vous pouvez d’ailleurs garder une tétine de vitesse 0, voire 1, pour que votre bébé continue à “travailler” et ne se frustre pas quand il est mis au sein.

La Leche League recommande également de s’assurer que la bouche de votre bébé soit bien « remplie ». Il faut donc privilégier une tétine volumineuse et dont la base ne soit pas trop large. En pratique, celle-ci devrait arriver à la jonction du palais dur et du palais mou, comme le sein lors de l’allaitement. Choisissez de préférence une tétine souple (en silicone), qui s’adaptera mieux à la bouche de votre bébé.

Attendez que votre bébé porte lui-même la tétine à la bouche. Laissez-le, comme au sein, marquer des temps de pause pour boire son biberon. Un repas au biberon devrait durer environ 20 minutes. Si votre bébé  prend son biberon en 5 à 10 minutes, le débit est probablement trop rapide. Si en revanche le repas dure entre 30 et 45 minutes, il vous faut choisir une tétine avec un débit plus rapide.

Pour donner le biberon, la Leche League recommande également de mettre votre bébé en position presque assise sur vos genoux, en soutenant avec une main le haut de son dos et sa tête. Le biberon doit être placé presque horizontalement, pour que votre bébé aille chercher son lait, et puisse contrôler le débit. Inclinez le biberon au fur et à mesure pour que votre bébé n’avale pas d’air. Pour plus d’information, lisez notre article “Comment faire accepter le biberon à un bébé allaité”.

Les difficultés de l’allaitement mixte chez la maman

Lors de la mise en place de l’allaitement mixte, deux difficultés peuvent survenir :

– Une production de lait maternel insuffisante,

– Des engorgements douloureux.

Pour maintenir une lactation suffisante, il faut veiller à conserver 3 tétées par jour. Si votre enfant fait déjà ses nuits et que vous ne pouvez pas l’allaiter pendant la journée, essayer de tirer un peu de lait durant l’après-midi (voir notre article sur Comment tirer son lait).

Si vos seins sont très engorgés, tirez votre lait juste ce qu’il faut pour vous soulager, mais sans trop les stimuler (ce qui risquerait d’aggraver les engorgements).

Si vos seins sont très tendus et douloureux, vous pouvez vous faire un masque à l’argile. Laissez sécher, puis rincez sous une douche chaude. Prenez soin de vous et de votre santé, et ne laisser pas les engorgements se transformer en mastite. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin,.

Allaitement mixte : Comment les produits JM peuvent vous aider

Chez Jolly Mama, on est passé par là, et c’est pourquoi on a eu l’idée de créer des snacks gourmands, pleins de vitamines et minéraux, qui peuvent aussi vous aider à maintenir votre lactation lors d’un retour au travail et de la mise en place de l’allaitement mixte sur la durée. Il est aussi important de faire attention à votre alimentation et de bien vous hydrater.

Nos snacks bio contiennent du fenugrec (et d’autres ingrédients communément considérés comme galactogènes comme l’avoine ou les graines de lin voir notre article sur les Aliments galactogènes).

Pour allier plaisir et santé, nous les avons déclinés en 4 parfums : 

Cho-Chocolat pour les choco addicts, Tout Mymy pour faire le plein d’antioxydants, Croquantissimes aux noisettes et amandes pour les fan de croquants, et Super Seeds, notre combo gourmand et super food.

Bonjour gourmandise, et sans culpabilité !

Go to the shop

Pour conclure sur l’allaitement mixte

L’allaitement mixte est un mode d’alimentation choisi par de nombreuses mamans. Pour permettre une transition en douceur pour vous et votre bébé vers l’allaitement mixte, éviter une baisse subite de la lactation et d’autres petits désagréments, n’hésitez pas à prendre votre temps et à introduire les biberons progressivement.

 

C'est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!
  • Coffret

    Naissance

    • 35 €
  • Coffret

    Sur-mesure

    • 27 € - 12 carrés
    • 48 € - 24 carrés