HomeGuide de l’allaitementCafé et allaitement : ce qu’il faut savoir

10.01.2019

Café et allaitement : ce qu’il faut savoir

café

Que puis-je consommer pendant ma grossesse et mon allaitement ? Jeune maman, puis-je continuer à boire du café alors que j’ai décidé d’allaiter mon bébé ? La caféine passe-t-elle dans le lait maternel et aura-t-elle un effet sur la santé de mon enfant ?
Allaitement et caféine, est-ce compatible ?

Autant de questions que se posent régulièrement les jeunes mamans.

Il est recommandé lors de la grossesse de ne pas consommer de café ou de bien se limiter  (une tasse de café par jour) car la caféine est très fortement transmise au bébé via le placenta. Avec une consommation excessive, elle peut même être à l’origine de fausses couches ou d’accouchements prématurés.

Durant l’allaitement, même si les avis divergent, nous pouvons dire que le café n’est pas une boisson interdite mais il y a toutefois des règles à bien suivre. Nous vous expliquons tout sur le café, la caféine, les effets sur la santé de votre bébé et l’allaitement dans cet article.

La caféine passe-t-elle dans le lait maternel ?

La caféine, au même titre que tous les aliments qui passent dans le sang de la mère lors de l’allaitement, passe dans le lait maternel.

Ainsi, quand vous buvez une tasse de café, votre enfant en profite aussi d’une certaine manière. Mais il faut savoir que les bébés, eux, ne métabolisent pas la caféine, ils ne l’éliminent pas, notamment dans les premières semaines de vie.

Quels sont les effets de la caféine sur ma santé et celle de mon bébé lors de l’allaitement ?

Comme avec beaucoup de substances, les réactions varient fortement d’un individu à l’autre. Chaque maman et chaque bébé réagira différemment à la même dose de caféine.

On peut noter chez les mères qui allaitent leur bébé les mêmes effets d’une forte consommation de caféine que l’on peut retrouver chez n’importe quel individu : nervosité, irritabilité, anxiété, tremblements, troubles du sommeil… Ces signes doivent vous alerter à moins consommer de café.

Chez les bébés alimentés avec du lait maternel, les symptômes peuvent être : des difficultés d’endormissement, du reflux, des coliques ou une agitation anormale. A noter que plus le bébé est jeune plus le risque est important car il est plus sensible à la caféine, alors qu’il peut y devenir plus tolérant en vieillissant. Faîtes bien attention aux aliments que vous consommez !

Parfois, lors de l’allaitement, c’est plus l’acidité du café que la caféine qui gêne bébé, vous pouvez alors ajouter un peu de bicarbonate de soude dans votre café.

Quelle quantité de café consommer sans risque pour l’enfant lors des mois d’allaitement ?

La Leche League annonce qu’en-dessous d’une consommation de cinq tasses de café par jour, il n’y aurait pas d’effet sur l’enfant allaité au lait maternel et qu’en revanche au-delà de 11 tasses de café par jour, cela serait dangereux pour votre bébé. Cela permet d’avoir une première idée des quantités à ne pas dépasser.

Faîtes attention également pendant les mois d’allaitement à votre consommation d’autres boissons et aliments qui contiennent de la caféine (on les oublie souvent à tort !) : les sodas type cola, le thé, le chocolat … Il faut regarder votre consommation de caféine, élément le plus néfaste du café, au global, pour la santé de votre enfant !

Nous vous conseillons de consommer avec modération de la caféine et de suivre votre instinct ! Ecoutez-vous, étudiez votre comportement et celui de votre bébé pendant l’allaitement et agissez en fonction. Si vous notez un comportement anormal ou différent (maux de ventre, difficultés d’endormissement…), n’hésitez pas à arrêter votre consommation de café et plus généralement de caféine pendant quelques jours pour voir si une amélioration se perçoit sur le comportement de votre enfant.

N’oubliez pas de boire une quantité suffisante tout au long de la journée. Que vous buviez du café ou non d’ailleurs, l’hydratation est  une des principales règles pour un bon allaitement, cela aidera à produire suffisamment de lait maternel pour votre bébé !

Pour conclure

Après neuf mois de grossesse sans (ou presque !) café et caféine, il va falloir faire encore bien attention pendant les mois d’allaitement pour limiter les risques sur la santé de votre enfant, alors que vous pourriez être amenée naturellement à en prendre pour combattre votre fatigue. Consommez-en avec modération, beaucoup moins qu’en temps normal, une petite tasse de café de temps en temps, suivez les effets que la consommation de caféine peut avoir sur votre santé et celle de votre bébé et adaptez votre consommation en fonction pendant votre allaitement ! Cela peut vous paraître compliqué, mais ce ne sera un sacrifice que de quelques mois…

Et si vous avez la moindre question ou inquiétude, n’hésitez pas à en parler aux professionnels de santé qui vous accompagnent, pour le bien de votre bébé !

C'est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!
  • Coffret

    Naissance

    • 35 €
  • Coffret

    Sur-mesure

    • 27 € - 12 carrés
    • 48 € - 24 carrés