HomeGuide de l’allaitementComment arrêter la montée de lait ?

10.01.2019

Comment arrêter la montée de lait ?

arrêt allaitementcolostrumMontée de laitnaissance

Vous venez d’accoucher et souhaitez arrêter votre montée de lait ? Vous ne savez pas comment faire pour stopper naturellement la montée de lait sans prendre de médicament ?

Vous avez peur des douleurs pendant les premiers jours post grossesse et que cela vous empêche de profiter de votre enfant ? Suivez nos conseils !

L’allaitement maternel reste la meilleure chose pour vous et votre bébé. Mais si vous avez décidé de ne pas allaiter votre bébé, c’est votre choix. Le plus important pour le bien-être du bébé, dans ces premiers mois après la grossesse, est que la maman soit en forme et bien dans ses baskets. Rien de pire que les mamans dont l’allaitement est une torture et qui ne le font que par obligation … Les bébés le sentent !

Si vous prenez la décision de ne pas allaiter votre bébé, anticipez-le dès votre grossesse et parlez-en aux professionnels de santé qui vous accompagnent, ils pourront vous aider dans votre démarche.

Vous trouverez ci-après des conseils pour limiter au maximum la montée de lait et ses douleurs après la naissance de votre bébé

Qu’est-ce que la montée de lait ?

La « montée de lait » est un processus physiologique, intervenant entre le deuxième et le cinquième jour après l’accouchement de votre enfant, déclenché par la chute des hormones placentaires juste après l’accouchement et qui engendre des seins durs, gonflés et douloureux. La montée de lait interviendra même si vous avez décidé de ne pas opter pour l’allaitement de votre bébé…

Comment stopper la montée de lait naturellement ?

Afin de stopper la montée de lait et de réduire les douleurs associées, plusieurs règles sont à suivre pendant les premiers jours qui suivent l’accouchement

–    Ne mettez surtout pas votre bébé au sein, la succion entraîne la production de lait. Certaines mamans font parfois le choix de donner le colostrum au bébé (liquide jaune et épais, riche en nutriments, très bénéfique au bébé, produit dans les premiers jours qui suivent l’accouchement)  le premier jour puis arrêtent de donner le sein. Pour vider vos seins, n’utilisez surtout pas de tire-lait pour éviter de les stimuler mais videz vos seins sous la douche en prenant votre temps, très doucement, avec un jet d’eau chaude.

–    Vous pouvez aussi bander votre poitrine à l’aide d’une bande type « Velpeau» qu’il faudra changer deux fois par jour (vous pouvez demander à une sage femme de vus le faire la première fois) ou mettre un soutien-gorge très serré (de sport par exemple). A porter de jour comme de nuit, cela maintiendra vos seins très serrés.

–    Ne touchez pas vos mamelons pour éviter leur stimulation.

–    Essayez de limiter votre consommation d’eau jusqu’à la fin de la montée de lait. Mais attention à rester hydratée en buvant autour d’un litre d’eau par jour !

Si toutefois vous avez encore des douleurs, ne vous inquiétez pas, elles ne dureront que quelques jours. Si elles devaient persister et vous gêner dans votre relation quotidienne avec votre enfant,  n’hésitez pas à demander des conseils à votre gynécologue ou à votre sage-femme. Faites notamment attention aux engorgements. Pour les éviter, vous pouvez appliquer un masque d’argile sur votre poitrine pour les soulager. A laisser sécher et à rincer sous la douche.

Il faut aussi faire attentioni à votre alimentation. Comme il existe des aliments galactogènes qui favorisent la lactation (le fenouil, l’anis, le cumin…), il existe des aliments aux effets inverses comme le persil, la sauge, la menthe ou bien l’artichaut qui freinent la production de lait … N’hésitez pas à en consommer plusieurs fois par jour, cela ne pourra que vous aider !

Un dernier petit conseil pour la route en cas d’engorgement: essayez de placer des feuilles de choux verts préalablement congelées (faîtes un petit stock à la fin de votre grossesse!) directement sur votre poitrine dans votre soutien-gorge, et changez-les dès qu’elles sont flétries. C’est un remède de grands-mères mais de nombreuses femmes disent que ça marche !

Comment stopper la montée de lait avec des médicaments

Il est préférable d’utiliser au maximum les méthodes naturelles pour stopper la montée de lait. Il est cependant possible d’obtenir une prescription pour un médicament permettant d’arrêter la lactation.Ces médicaments ne sont pas interdits en France mais fortement déconseillés et sont maintenant plutôt prescrits pour des cas spécifiques, comme par exemple la mort in utero du fœtus.Jusqu’à présent, le médicament le plus fréquemment prescrit était la Bromocriptine, mais depuis 2013 l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) recommande de ne plus le prescrire car il peut avoir des effets secondaires indésirables (cardiovasculaires et/ou neurologiques).

Vous pouvez en revanche facilement, et après avis médical, demander des médicaments du type anti-douleurs ou anti-inflammatoires si vos seins sont très douloureux. Si de la  fièvre apparaît, consultez sans plus tarder, cela peut être le signe d’une infection (mastite).

Pour conclure

Anticipez dès votre grossesse, parlez-en aux professionnels qui vous entourent et suivez les règles simples listées ci-dessus pendant les premiers jours qui suivent votre accouchement pour arrêter au mieux la montée de lait ! Vous serez alors plus sereine et pourrez profiter au maximum de votre bébé, que vous ayez opté pour l’allaitement ou non !

C'est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!
  • Coffret

    Naissance

    • 35 €
  • Coffret

    Sur-mesure

    • 27 € - 12 carrés
    • 48 € - 24 carrés