HomeGuide de l’allaitementComment tirer son lait ?

09.01.2019

Comment tirer son lait ?

ConservationEngorgementsReprise du travailTire-laitTravail

Tirer votre lait peut être utile en cas de retour au travail ou de séparation avec votre bébé, que ce soit pour quelques heures ou plusieurs jours.

Vous pouvez en avoir besoin également si votre bébé est né en avance et que vous ne pouvez pas l’allaiter dès la naissance.

Tirer son lait nécessite un bon tire-lait, bien réglé et adapté à votre utilisation, et surtout un peu de pratique.

Pour vous aider, nous avons demandé à des conseillères en allaitement leur conseils et astuces pour bien tirer son lait

Quand utiliser un tire-lait ?

Lors des premières semaines de l’allaitement, votre bébé va mettre en route votre lactation, et téter autant qu’il lui faudra pour couvrir ses besoins. Plus il tète, plus votre corps va produire de lait. Si votre bébé est né en bonne santé, et n’a pas de problème de succion, vous n’avez pas besoin d’utiliser un tire-lait, mais simplement de poursuivre un allaitement à la demande.

En revanche si vous êtes séparée de votre bébé à la naissance, que votre bébé ne peut s’alimenter au sein, ou qu’il est né prématurément, un tire-lait peut vous aider dans les premières semaines de l’allaitement pour mettre en route et maintenir votre lactation. Privilégiez alors un tire-lait de qualité hospitalière, et tirez votre lait régulièrement, entre 6 et 10 fois toutes les 24 heures, comme dans les conditions normales du début d’un allaitement.

Après ces premières semaines, tirer votre lait peut être utile si vous devez vous absenter, ou si vous voulez constituer une petite réserve en vue d’un retour au travail. Dans ce cas, vous pouvez commencer à tirer votre lait une fois par jour, après une tétée. La plupart des mamans produisent plus de lait maternel tôt le matin, essayer de trouver le meilleur moment pour vous.

L’équivalent d’un peu plus d’un jour de lait maternel est une bonne réserve (la quantité dépend de l’âge de votre enfant). De cette façon, vous pouvez être sereine lorsque vous vous absentez (pour que votre bébé ait du lait tout au long de la journée). Nous vous expliquons dans un autre article Comment concilier allaitement et travail sereinement.

Tirer votre lait peut aussi vous aider en cas d’engorgement. Pour en savoir plus sur les engorgements, consultez notre article “L’allaitement douloureux : causes et solutions”.

Comment utiliser un tire lait : nos conseils pour un allaitement serein

Un tire-lait ne sera jamais aussi efficace qu’un bébé, car nos seins sont faits pour l’allaitement.  Il est possible de ne récolter que quelques gouttes les premières fois, mais cela ne veut pas dire que vous n’avez plus de lait. Avec un peu de pratique, les choses devraient rapidement s’améliorer.

Voici quelques conseils pour vous aider :

–    Idéalement, commencez avec un tire-lait manuel, tout doucement pour vous habituer à la sensation.

–    Lors de la première séance, tirer au moins 15 minutes, et sur les deux seins.

–    Si vous utilisez un tire-lait électrique, commencez par une vitesse de succion faible à modérée.

–    Vérifiez bien que les embouts ne sont ni trop petits ni trop grands. Ils doivent entourer votre mamelon sans que votre sein ne frotte ou soit douloureux lors de la succion. Si vos embouts sont mal adaptés, en plus de l’inconfort, votre production de lait risque d’en pâtir.

–    A noter que tirer son lait ne doit jamais être douloureux. Si le tirage de lait est douloureux, c’est que vous devez changer la vitesse et/ou la taille des embouts de sein.

–    Trouvez le meilleur moment pour tirer votre lait. Certaines femmes recueillent le plus de lait 1 heure après avoir allaité leur enfant, d’autres préfèrent tirer leur lait maternel une tétée sur deux. Une fois que vous avez identifié le moment qui vous convient le mieux, tenez-vous y. Il faut essayer de tirer son lait régulièrement, pour que votre corps s’habitue à produire du lait supplémentaire à ce moment-là.

–    N’attendez pas d’avoir les seins trop remplis pour tirer votre lait, mais faites-le fréquemment en respectant le rythme que vous aurez défini.

–    N’oubliez pas de vous laver les mains avant de commencer, et de bien nettoyer les différents accessoires (embouts de sein..) à l’eau chaude savonneuse, et de les faire sécher (jamais au torchon qui est un nid à microbes) à l’air libre avant de les ranger. Vous pouvez régulièrement les stériliser après les avoir bien lavés. Medela recommande de le faire une fois par jour.

–    Vous pouvez acheter un bandeau “mains libres”, qui vous permettra de tirer votre lait sans tenir les embouts.

–    Ayez tout ce qu’il vous faut à portée de main avant de commencer une session : une boisson, un encas, vos récipients de recueil, un bon livre, de la musique. Installez-vous confortablement, dans un endroit calme et intime. Le stress peut bloquer la production d’ocytocine, l’hormone qui déclenche l’éjection du lait maternel. Écoutez de la musique, regardez une série, ou des photos de votre bébé. Dégustez un snack qui vous fait plaisir.

–    N’hésitez pas à consulter une conseillère en lactation pour vous aider, en cas de difficultés.

Choisir son tire-lait

Pour choisir le tire-lait qu’il vous faut, quelques éléments à considérer

–    La vitesse et le nombre de cycles-succions à la minute :  À noter que les bébés effectuent environ 50 succions à la minute lors de l’allaitement.-   

–    Le bruit lors du fonctionnement : certains tire-laits sont bruyants, d’autres relativement silencieux.

–    Le poids du tire-lait : si vous utilisez toujours votre tire-lait au même endroit, vous pouvez opter pour un tire-lait automatique, plus lourd et encombrant que des petits tire-laits, qui sont eux pratiques si l’on doit les transporter tous les jours.

–    La présence d’embouts multiples : privilégier les tire-laits qui offrent plusieurs tailles d’embouts, car des embouts trop petits ou trop grands peuvent abîmer les seins et être moins efficaces pour tirer le lait.

–    La possibilité de tirer du lait des deux seins en même temps : si votre tire-lait doit être utilisé régulièrement, par exemple au travail, optez pour un tire-lait électrique automatique à double pompage. Cela réduit de moitié la durée de tirage et augmente aussi la libération de prolactine, conduisant à récolter plus de lait que si vous aviez fait un sein après l’autre.

–    La présence de programmes permettant de reproduire la succion du bébé (rapide pour favoriser l’éjection du lait au début, puis lente et ample lorsque le lait coule). Si vous utilisez quotidiennement votre tire-lait, privilégiez ceux qui ont cette technologie.

–    La possibilité de l’utiliser sur secteur, et éventuellement sur un allume cigare.

Les tire-lait manuels

Ce tire-lait n’est pas remboursé, et vous pouvez l’acheter dans les grandes surfaces ou pharmacie. Il est peu encombrant, ne fait pas de bruit, et ne demande pas d’électricité. Il est idéal si vous voulez vous en servir pour une utilisation ponctuelle, et si votre allaitement est déjà bien établi. De nombreuses marques commercialisent des tire-laits : Avent, Dodie, Medela… L’avantage de Medela est que la plupart de leur tire-lait sont vendus avec plusieurs embouts, ce qui vous permet de voir lesquels vous conviennent le mieux.

Les tire-lait électriques de location

Ce sont la “Rolls” des tire-laits. Ils sont beaucoup plus chers, mais vous pouvez les louer et leur location sera prise en charge partiellement ou totalement par la sécurité sociale et votre mutuelle, avec une prescription médicale (n’hésitez pas à demander une ordonnance à votre sage-femme ou votre gynécologue). Le tire-lait symphony de Medela est une très bonne option pour celles qui tirent leur lait au travail quotidiennement. Il comporte la technologie de double phase (mimant la succion en deux temps des bébés), peut s’utiliser en simple ou en double pompage sans avoir à faire des réglages.

Les tire-lait nouvelle génération

Des startups comme Willow ont mis au point des tire-laits portables et silencieux, qui permettent de tirer son lait de façon très discrète sans fil et sans électricité, pendant les transports par exemple. Les embouts se placent directement dans votre soutien-gorge. Le lait est recueilli dans des petits sachets qui se calent facilement et vous permettent d’avoir les mains complètement libres pendant le tirage.

Vous aider grâce aux produits Jolly Mama

Chez Jolly Mama, on est passé par là, et c’est pourquoi on a eu l’idée de créer des snacks gourmands, qui soutiennent la production de lait et ainsi peuvent vous aider à vous constituer une petite réserve pour préparer un retour au travail, ou encore si vous devez tirer votre lait pour nourrir votre bébé.

Ils contiennent du fenugrec (et d’autres ingrédients communément considérés comme galactogènes comme l’avoine ou les graines de lin, voir notre article sur les « Aliments galactogènes »).

Cerise sur le gâteau, ils sont aussi sources de vitamines et minéraux, essentiels pour une bonne qualité du lait, anti-fringales et anti-fatigue.

Bonjour gourmandise, et sans culpabilité !

Go to the shop

Pour conclure

Grâce à nos astuces, tirer son lait devrait être plus facile !

Et pour en savoir plus sur les modes de conservation de votre lait maternel, consultez notre article « Comment conserver le lait maternel ».

C'est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!
  • Coffret

    Naissance

    • 35 €
  • Coffret

    Sur-mesure

    • 27 € - 12 carrés
    • 48 € - 24 carrés