HomeGuideAlimentationDes enfants en bonne santé grâce à la naturopathie
vous pourriez a-do-rer !
  • Granola idéal allaitement

    Choco
    nut !

    découvrir
  • Granola à la tomate et aux herbes de provence

    Tomat'
    apero !

    découvrir

07.01.2021

Par Nadia Christensen, naturopathe

Des enfants en bonne santé grâce à la naturopathie

enfantskidsnauropathie

La naturopathie est-elle adaptée aux plus petits ? Comment préserver la santé de ses enfants ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place avec nos enfants ?

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Il s’agit d’une médecine non conventionnelle, traditionnelle, qui fait appel à la prévention et au bon sens. L’idée est de laisser le corps travailler plutôt que de l’entraver avec des traitements.

Avec la naturopathie, nous agissons surtout sur l’hygiène de vie : l’alimentation, l’activité physique, le sommeil, la lumière… Contrairement à l’allopathie [la médecine classique], qui intervient à la place du corps quand il n’est plus en mesure de le faire -ce qui est parfois indispensable en particulier pour les très jeunes enfants et les personnes âgées- la naturopathie intervient en amont, lorsque tout va bien.

Malheureusement, les gens viennent souvent nous voir en dernier recours, lorsqu’ils ont tout essayé. On ne peut alors agir que sur les symptômes et pas sur leur véritable cause. On fait alors plus de la naturothérapie que de la naturopathie. Nous ne sommes pas là pour nous substituer aux médecins.

Pourquoi la naturopathie est-elle particulièrement adaptée aux enfants?

C’est une population qui est souvent écartée des médecines douces, en particulier de l’aromathérapie. Certaines huiles essentielles sont en effet déconseillées aux enfants et par précaution on les élimine souvent toutes. C’est dommage. D’autant que la naturopathie est particulièrement adaptée aux enfants car tant qu’ils n’ont pas reçu beaucoup de traitements allopathiques, leur système réagit très vite. Leur corps n’est pas encore devenu fainéant. Un même protocole va d’ailleurs mieux marcher chez un enfant de 3 ans que chez un jeune de 15 ans. Par ailleurs, on peut facilement faire rentrer des pratiques saines dans le quotidien des enfants. Ils n’ont pas encore de mauvaises habitudes.

Comment prévenir les maladies saisonnières des enfants grâce à la naturopathie ?

Cela passe en premier lieu par l’alimentation. Il faut privilégier le cru, pour faire le plein de vitamines, en salade, en jus ou même en smoothie le matin. Mieux vaut consommer moins de féculents et de laitages. Ils génèrent du mucus ou des colles qui viennent encombrer le système ORL (morve, toux grasse…). Cela ne les empêchera pas d’avoir le nez qui coule mais cela réduira les risques de d’autres complications.
On peut aussi entamer une cure préventive (à partir de 10 kg). Les oligoéléments, comme le cuivre, or, argent, sont par exemple facilement accessibles et idéaux en cas de grosse fatigue et de sensibilité de la zone ORL. Il est aussi possible de prendre du cassis, de l’échinacée ou du cyprès en sirop. Ou des huiles essentielles de ravintsara, à hauteur d’une goutte par jour (sur la peau) pendant trois semaines.
Mais il faut aussi rassurer les parents : c’est normal pour les enfants d’être malades, surtout pour les plus jeunes qui sont en train de bâtir leur système immunitaire.

Nadia Christensen est naturopathe, spécialiste de la naturopathie pour les enfants. Elle est l’auteur du livre Enfants en bonne santé toute l’année (Prat Editions)

 

Pour en savoir plus sur la naturopathie pour les enfants

Son compte Instagram