HomeGuideAlimentationLa tisane d’allaitement pour stimuler la production de lait
Tisane d'allaitement
vous pourriez a-do-rer !

09.01.2019

La Tisane d'allaitement pour stimuler la production de lait

alimentationgalactogèneproduction de laittisane d'allaitement

Les tisanes d'allaitement sont des options naturelles pour donner un petit coup de boost Ă  votre lactation, si votre allaitement est bien en place par ailleurs.

Depuis longtemps, les mamans ont cherché des façons naturelles et efficaces pour stimuler et augmenter  leur production de lait, en utilisant notamment sous forme de tisanes, des plantes galactogènes, c’est-à-dire favorisant la fabrication de lait maternel. 

Les aliments galactogènes

Avec l’accouchement et l’expulsion du placenta, le taux de progestérone chute pour laisser libre cours à une production lactée abondante.

Dans cette première phase, ce sont surtout les hormones qui entrent en jeu par le biais d’interactions avec l’hypothalamus et l’hypophyse (notamment la fameuse prolactine). On parle de lactation endocrine.

Dans un deuxième temps, le taux de prolactine baisse, mais la lactation est maintenue par des mécanismes locaux (on appelle ça la lactation autocrine). C’est l’action locale et efficace de drainage des seins qui permet d’entretenir la sécrétion lactée.

En d’autres termes, si les seins ne sont pas stimulés régulièrement et de façon suffisamment efficace, la production lactée diminue. D’où l’importance de mettre son bébé au sein ++ et sans regarder la montre.

Quand les utiliser ?

Ce que dit la Leche League : “L’utilisation de galactogogues devrait être réservée aux situations dans lesquelles une évaluation soigneuse n’a pas retrouvé de cause que l’on pourrait traiter (une hypothyroïdie maternelle, la prise d’un médicament, une chirurgie mammaire…), et lorsqu’une augmentation de la fréquence des tétées et/ou de l’expression du lait n’a pas permis d’obtenir un résultat”.

AKA Call your IBCLC first!

Votre Consultante en lactation saura vous indiquer ce qu’il est bon de mettre en place pour booster votre lactation.

Utiles dans des situations spécifiques

Dans le cadre de bonnes pratiques d’allaitement, les plantes et autres aliments galactogènes peuvent donc être des super alliés dans les périodes difficiles, comme :

–    En cas de grosse fatigue ou de stress, pour booster la lactation,

–    Lors de la reprise du travail qui engendre aussi une diminution des tétés ou des tirages de lait,

–    Au moment des poussées de croissance du bébé, vers 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois, où ses besoins augmentent et où il demande le sein plus souvent (les fameux “marathons” au sein),

–    Lors de la prise de contraceptifs hormonaux, qui peuvent avoir pour effet secondaire de diminuer la production de lait,

–   Enfin des situations spécifiques comme de relactation, allaitement d’un enfant adopté, mère ou bébé malade peuvent nécessiter le recours à des galactogènes. Ces contextes spécifiques justifient un accompagnement spécialisé.

️Rappel : les galactogènes ne sont pas indispensables pour allaiter. 

Bien vous nourrir et vous hydrater est essentiel, d’abord pour vous. Votre lait, quant à lui sera toujours assez nutritif pour votre enfant, même si certaines vitamines liposolubles ou le taux lacté des oméga 3 restent fonction de vos apports maternels.

Qu’est ce que la tisane d’allaitement ?

On distingue deux types de tisanes d’allaitement:

–    celles permettant d’apaiser les coliques du bébé,

–    et celles destinées à stimuler la production de lait maternel, grâce à l’utilisation de plantes galactogènes.

Les tisanes, tout en vous assurant une bonne hydratation, vous aideront au quotidien pour favoriser votre lactation.

Rien de magique cependant dans les tisanes. Elles ne pourront jamais remplacer une alimentation saine et équilibrée (essentielle pour vous assurer d’être en bonne forme) et une mise au sein à la demande de votre bébé, sans regarder la montre.

Composition de la tisane allaitement

Que contiennent la plupart des tisanes d’allaitement ?

On y trouve généralement des plantes galactogènes (qui stimulent la lactation) comme :

–    L’anis vert (Pimpinella anisum) qui faciliterait également la digestion et permettrait d’apaiser les coliques du nourrisson grâce à ces propriétés apaisantes,

–    Le carvi (Carum carvi) appelé aussi le cumin des fruits est une plante proche du fenouil et du cumin, mais au goût subtil. Il a des propriétés galactogènes, et stimulerait la digestion, soulage lors de refroidissements ou en cas de spames et de coliques.

–    Le fenouil en graines (Foeniculum vulgare) qui permettrait aussi d’apaiser les coliques du nourrisson,

–    Le fenugrec (Trigonella foenum-graecum), qui en plus de son effet galactogène, favoriserait le rĂ©tablissement après l’accouchement, et soutiendrait l’équilibre du mĂ©tabolisme des graisses et le maintien d’un taux normal de glucose dans le sang (la plante idĂ©ale post accouchement!),

–    Le galéga officinal ou rue de Chèvre (Galega officinalis),

–    La verveine officinale (Verbena officinalis), connue aussi pour son effet calmant, avec un goût doux et agréable.

Bien sûr, les tisanes d’allaitement intègrent souvent d’autres plantes non galactogènes (thym, orange, menthe, framboise…) pour masquer leur goût parfois un peu fort et médicinal.

La tisane d’allaitement pour apaiser les coliques de bĂ©bĂ©

Les coliques du bĂ©bĂ© sont très frĂ©quentes et sont souvent dues Ă  une immaturitĂ© du tube digestif. Si vous n’ĂŞtes pas concernĂ©es, vous avez bien de la chance !

Certaines plantes comme le fenouil ou la verveine ont un effet calmant sur l’estomac. Consommées en tisanes, certains de leurs principes actifs vont se retrouver dans le lait maternel et vont permettre de soulager les coliques, gaz et autres maux de ventre de bébé. Les tisanes d’allaitement peuvent donc être de vraies alliées en cas de coliques intenses.

Il est par ailleurs conseillé de diminuer la consommation de produits laitiers si les coliques persistent.

La tisane d’allaitement pour stimuler la production de lait

Choisir votre tisane

Les tisanes d’allaitement sont plĂ©biscitĂ©es par les mamans et leurs sages femmes depuis des gĂ©nĂ©rations. Une Ă©tude rĂ©cente au Canada et en Suisse a montrĂ© que presque toutes les conseillères en allaitement utilisent des aliments galactogènes dans leur pratique.

Les plantes galactogènes ont aussi l’avantage d’avoir pas ou très peu d’effet secondaires.

Il est cependant bon de s’appuyer sur les conseils d’un spécialiste en la matière : un herboriste par exemple, car la consommation de certaines d’entre elles est déconseillée dans des pathologies comme le diabète ou l’hypoglycémie.

Parmi les plantes galactogènes les plus connues et utilisées pour soutenir l’allaitement, on trouve le fenugrec, utilisé depuis l’antiquité pour ses vertus galactogènes et permettant un bon rétablissement  après l’accouchement. Il contient du diosgénine, une saponine stéroïdienne , qui entre en jeu dans la croissance des cellules mammaires. Plusieurs études ont démontré une augmentation de la quantité de lait après avoir consommé du fenugrec dans les 24 à 72h. 

Le fenugrec est cependant à éviter pour les femmes enceintes (car il provoquerait des contractions utérines), et doit être utilisé avec prudence chez les diabétiques. À discuter avec votre médecin si c’est le cas.

Vous pouvez acheter votre tisane d’allaitement dans le commerce. Nous vous conseillons de la choisir bio, comme la tisane Weleda (tisane bio d’allaitement à de fenugrec, anis, carvi, verveine et fenouil),  la tisane d’allaitement bio Romon Nature, la Bona Fama et d’autres encore.

Si vous êtes d’humeur créative, vous pouvez composer vous même votre propre tisane, en vous rendant chez un herboriste et en achetant des plantes en vrac (bio si possible).

Pour préparer votre tisane

Faire infuser la dose recommandée 10 minutes puis filtrer

Ajouter du basilic, de la menthe, du citron, un quartier d’orange, un peu de miel ou du sirop d’érable et créer la tisane d’allaitement de vos rêves !

Vous souhaitez tester notre recette Jolly Mama ?  C’est ici !

Vous pouvez consommer ces tisanes tout au long de la journée (1-3 tasses par jour).

La tisane allaitement pour bien s’hydrater

Pendant l’allaitement, les besoins en eau augmentent, de l’ordre de 700 ml/jour.

Le lait maternel est composĂ© Ă  environ 87% d’eau.

Si la maman ne boit pas assez d’eau, il n’y a pas de risque pour le nourrisson qui reçoit ce qu’il faut. Cela se fait au détriment de la mère, qui peut souffrir de certains maux liés à l’apport en eau insuffisant.

Les données scientifiques montrent invariablement que ni l’augmentation ni la restriction de la quantité de liquides consommée n’affectaient le volume de lait produit.

Pour plus d’info sur l’hydratation et l’allaitement, consulter notre article lĂ -dessus.

Notre alternative aux tisanes d’allaitement

Les tisanes sont des alliées des mamans allaitantes, et ont l’avantage d’inciter à boire d’avantage. Mais leur goût peut en rebuter certaines.

Chez Jolly Mama, on est passé par là, et c’est pourquoi on a eu l’idée de créer le parfait complément gourmand aux tisanes d’allaitement : nos carrés de céréales.

Nos snacks bio contiennent du fenugrec (et d’autres ingrĂ©dients communĂ©ment considĂ©rĂ©s comme galactogènes comme l’avoine ou les graines de lin, voir notre article “Aliments galactogènes”).

Cerise sur la gâteau, ils sont sources de vitamines et minéraux, anti-fringales et anti-fatigue. Ils peuvent donc être consommés par les mamans qui allaitent, mais pas que…

Pour conclure sur les tisanes d’allaitement

Les tisanes d’allaitement, grâce à leur plantes galactogènes, permettent de favoriser la lactation, si votre allaitement est bien en place par ailleurs.

Elles ne dispensent cependant pas de bonnes pratiques d’allaitement comme la mise au sein fréquente et à la demande, une tétée efficace et une bonne alimentation. N’oubliez pas qu’une maman qui allaite a aussi besoin de 500 kcal en plus par jour par rapport à ce qu’elle consommait avant sa grossesse.