HomeGuideLes aliments à éviter pendant la grossesse

06.11.2019

Par le Dr Corinne Chicheportiche-Ayache, médecin nutritionniste

Les aliments à éviter pendant la grossesse

alimentationgrossesse

Pendant la grossesse puis-je manger de tout ? Enceinte, des aliments sont-ils à éviter, voire interdits ? Réponses du Dr Chicheportiche, médecin nutritionniste.

Oui ! Il faut faire attention à votre alimentation pendant la grossesse car certains aliments peuvent être à l’origine d’infections ou de complications pour la future maman et l’enfant qu’elle porte. Ces infections sont maintenant bien connues ainsi que les mesures d’éviction à mettre en œuvre permettant d’en réduire très fortement la probabilité

Listéria et Grossesse

En premier lieu, la Listéria peut entrainer des fausses couches spontanées, des accouchements prématurés. Les mesures de prévention fournies tiennent compte du fait que le germe de la listéria est détruit par 30 minutes de cuisson à 60 degrés mais que par contre la congélation ne l’éradique pas.

Les recommandations de l’OMS sont les suivantes :

– Éviter les aliments à haut risque qui ne sont pas cuits avant d’être consommés; par exemple, les poissons ou les fruits de mer fumés et en semi-conserve, le lait non pasteurisé et ses dérivés tels que les fromages à pâte molle et à pâte fleurie dont il convient de retirer la croûte), le pâté et les salades préparées vendues en magasin.

– Laver soigneusement les légumes crus et les plantes aromatiques
– Bien cuire les viandes, qu’elles soient crues ou transformées (jambon, viandes froides et hot dog).
– Eviter les aliments périssables dont la date limite de consommation est dépassée.
– Il est impératif également de respecter scrupuleusement la chaîne du froid et de conserver un réfrigérateur toujours très propre.

Toxoplasmose et Grossesse

La toxoplasmose est une affection aussi très redoutée par les femmes enceintes, il s’agit d’une maladie due à un parasite transporté par un vecteur (souvent le Chat). Cette maladie est tout à fait bénigne chez l’humain sauf chez la femme enceinte qui n’a pas été en contact avec le parasite avant sa grossesse (elle n’est pas immunisée). Cette maladie peut s’exprimer sans aucun symptôme ; il est donc indispensable de connaître votre statut d’immunité face à cette maladie.  Cela se traduit par une prise de sang en début de grossesse (Recherche d’anticorps témoins d’un contact ancien avec le parasite) et en cas de statut négatif, elles sont répétées chaque mois pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de contact avec le toxoplasme. En effet, cette infection chez la femme enceinte peut entrainer de graves séquelles pour l’enfant tel qu’un retard mental, la cécité, voire une mortalité néonatale. Des mesures alimentaires sont alors indispensables pour ces patientes « toxo négative » :

– Evitez la viande si elle n’est pas bien cuite (elle ne doit en aucun cas être saignante) ; évitez ainsi toutes les préparations de viande crue type Carpaccio…

– Les viandes les plus contaminantes sont celles de bœuf, de mouton et d’agneau ; ce qui n’exclut pas la possibilité d’une contamination par d’autres types de viandes.

– Evitez les charcuteries, les merguez et les chipolatas…

– Nettoyez, frottez et pelez soigneusement les fruits et légumes à la maison ; en dehors de la maison, évitez les crudités et plantes aromatiques, favorisez plutôt la consommation de légumes cuits. Vous pouvez vous aider de vinaigre pour bien nettoyer vos légumes

Sans oublier bien sûr la consommation très exceptionnelle d’alcool durant la grossesse valable pour toutes les futures mamans !