HomeGuide de l’allaitementLes aliments galactogènes et l’allaitement
aliments galactogènes

09.01.2019

Par Brune Vannier-Moreau, Naturopathe

Les aliments galactogènes et l’allaitement

alimentationfavoriserfenugrecgalactogènelactation

Vais-je réussir à allaiter mon bébé ? Aurais-je assez de lait ? Mon lait sera-t-il assez riche et nourrissant ? Autant de questions que se posent les femmes pendant leur grossesse puis pendant leur allaitement…

Or, le corps d’une femme est fait pour allaiter, nous sommes des mammifères, ne l’oublions pas !

Même si l’allaitement entraîne parfois des doutes, des douleurs, des craintes, il n’en reste pas moins un lien magique entre vous et votre bébé.

J’ai moi-même allaité mes 3 bébés et je ne peux que vous conseiller l’allaitement. En tant que naturopathe, j’ai particulièrement fait attention à mon bien être et à mon alimentation pendant cette période, et cela m’a permis de profiter au maximum de mes allaitements.

Pour un bon allaitement, le bien être de la maman est indispensable, vous devez être sereine et reposée. Cela passe notamment par une alimentation adaptée. Et parfois, les jeunes mamans ont besoin d’un petit coup de pouce pour augmenter leur production de lait pour leur bébé.

Lisez la suite, vous aurez des conseils sur les meilleurs aliments pour booster naturellement votre lactation !

Une bonne alimentation pendant l’allaitement pour un bon lait maternel

Une alimentation saine et variée vous permettra d’avoir un lait riche et digeste pour votre bébé et  aussi d’être en pleine forme (n’oubliez pas qu’il s’agit de la règle indispensable pour optimiser votre allaitement, ne la négligez pas) !

En effet, l’alimentation de la mère influe sur la composition lipidique et vitaminique du lait pour son bébé. Il faut donc qu’elle soit équilibrée, naturelle et biologique de préférence.  N’oubliez pas d’inclure dans votre alimentation des bons acides gras tels que les oméga-3 que l’on trouve dans les poissons (favorisez les petits poissons pour éviter les métaux lourds) et dans les huiles végétales de colza, lin, cameline, chanvre…

L’allaitement consomme beaucoup d’énergie, couvrez ces besoins !

Evitez les boissons énergisantes pour ne pas énerver votre bébé ainsi que l’alcool et les autres substances toxiques qui peuvent se retrouver dans votre lait.

Enfin, surveillez votre consommation de laitage ! En effet, si votre bébé est sujet aux coliques, faites le test d’arrêter complètement les laitages pendant plusieurs jours, le jeu peut en valoir la chandelle ! Il se peut que vote bébé ait beaucoup moins de mal à digérer votre lait, il sera alors apaisé et vous aussi par effet ricochet ! Or une maman apaisée = un allaitement optimisé et un bébé serein !

Aliments galactogènes, c’est quoi ?

Un aliment est dit « galactogène » lorsque sa consommation permet d’augmenter la production de lait chez les jeunes mamans allaitantes.

Ces aliments galactogènes peuvent se révéler précieux en période d’allaitement si vous êtes inquiète pour votre lactation, ou si vous ressentez une véritable baisse de votre production pour votre bébé. Suivez mes conseils pour leur utilisation !

Les plantes galactogènes

Pour favoriser votre lactation, vous pouvez faire appel à certaines plantes galactogènes :

–    le fenouil,

–    l’anis,

–    le carvi ou cumin, 

–    le fenugrec

Vous pouvez les consommer sous forme de tisanes (qui soulageront en prime les coliques du nourrisson) en faisant infuser les plantes dans de l’eau chaude. En plus de l’effet lactation, cela vous permettra de rester bien hydratée !

Vous pouvez aussi faire des boissons froides à consommer tout au long de la journée, sympa pour l’été !

Vous pouvez aussi tester la bière sans alcool, considérée comme galactogène, de nombreuses femmes voient un effet sur leur lactation après en avoir consommé.

Durant votre allaitement, vous pouvez également consommer du fenouil en salade ou saupoudrer sur vos plats du cumin ou du fenugrec.

Autre solution, les carrés de céréales Jolly Mama : spécialement conçus pour les jeunes mamans, ils sont gourmands, bio, naturels et contiennent tout ce qu’il vous faut, pour vous, mais aussi pour votre bébé, ils favorisent la production de lait maternel grâce au fenugrec !

Les aliments anti-galactogènes

Il existe également des aliments connus pour avoir des effets inverses (qui freinent la production de lait maternel) :

–    la sauge

–    le persil

–    l’oseille

–    la menthe

–    l’artichaut

Faîtes attention si vous en consommez, sauf si vous êtes en période de sevrage !

On déconseille aussi fréquemment de consommer du chou ou de l’ail, mais plus pour le goût que cela donne au lait maternel pour le bébé que pour leur effet sur la lactation.

Pour conclure, restez zen, prenez soin de vous, alimentez-vous correctement, prenez des plantes galactogènes si vous en avez besoin, et profitez de votre allaitement et de ces moments de bonheur avec votre bébé !

Naturellement vôtre,

Brune Vannier-Moreau

Naturopathe

VANNIERMOREAUrnaturopathe.com
Suivez moi sur Facebook 

C'est par ici !

Découvrez nos carrés de céréales et composez votre box !

go to the shop !!
  • Coffret

    Naissance

    • 35 €
  • Coffret

    Sur-mesure

    • 27 € - 12 carrés
    • 48 € - 24 carrés