HomeGuideSantéLes Bienfaits de l’allaitement

04.01.2019

Les bienfaits de l'allaitement

AvantagesbienfaitsDuréeSanté

On connaît bien à présent les bénéfices de l’allaitement pour les bébés. Le lait maternel n’est pas qu’un aliment nutritif parfaitement adapté aux besoins du bébé, il contient aussi d’autres éléments protecteurs pour sa santé, au-delà de constituer son alimentation.

Des études ont ainsi montré qu’un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois permettrait d’éviter plus de 10% des décès chez les enfants, ce qui fait de l’allaitement le facteur de prévention numéro un pour réduire la mortalité infantile.

Mais saviez-vous qu’allaiter avait aussi des bienfaits pour les mamans ?

Faisons le point sur les avantages de l’allaitement maternel tant pour votre enfant que pour vous, afin de vous permettre d’y voir plus clair.

Bienfaits santé pour la maman

Allaiter a des effets protecteurs multiples pour les mamans : 🍌

Diminution des risques d’hémorragie après l’accouchement : à la naissance, l’allaitement provoque des contractions utérines qui aident l’utérus à reprendre sa taille normale, et permettent ainsi de réduire significativement le risque d’hémorragie. L’absence de règles dans les premiers mois de l’allaitement permettrait aussi de réduire le risque d’anémie, relativement fréquent chez les mamans après la naissance.

Perte de poids naturelle et progressive : Pas de panique si vous avez pris des quelques kilos pendant la grossesse. Une femme qui allaite a des besoins caloriques supplémentaires d’environ 500-600 kcal par jour. Nul besoin de faire un régime, veillez simplement à avoir une alimentation variée et équilibrée, voir notre article sur “Alimentation et allaitement” pour en savoir plus.

Effet protecteur sur le coeur : allaiter diminuerait le risque de maladies cardio-vasculaires, d’AVC et de crises cardiaques. Les femmes qui ont allaité accumulent en effet en moyenne moins de graisse abdominale au fil des grossesses, et cet effet serait couplé avec un effet protecteur des hormones comme la prolactine.

Effets protecteurs de l’allaitement sur les maladies chroniques comme les infections urinaires ou l’endométriose. D’autres maladies comme le diabète peuvent avoir des périodes de rémission durant et suite à l’allaitement.

Certaines mamans redoutent un risque de décalcification avec un allaitement sur la durée. En réalité, les scientifiques estiment que les mamans retrouvent une densité osseuse normale après 1 an de sevrage, et que parmi les femmes ménopausées le risque de fractures serait même moindre chez celles ayant allaité plusieurs fois.

Protection contre les cancers du sein et de l’ovaire : Plus l’allaitement est long, plus importante serait la protection contre ces cancers. Les mécanismes qui entrent en jeux sont encore mal connus, mais les chercheurs ont pu mettre en évidence plusieurs pistes :

Le lait maternel contiendrait des substances protectrices pour les tissus mammaires, et l’allaitement maternel favoriserait un drainage des tissus

Les mamans qui allaitent sur la durée connaîtraient moins de changement hormonaux (oestrogènes)

N’oubliez pas d’inspecter régulièrement vos seins. En cas de doute ou d’apparition d’une irrégularité ou d’un changement, demandez conseil à votre gynécologue, et ne laissez rien traîner. Un cancer du sein dépisté à temps se soigne bien. La mammographie est possible même en cas d’allaitement.

Tous ces bénéfices santé sont sans compter les bienfaits psychologiques pour la mère. L’allaitement maternel apporte une plénitude et permettrait chez certaines mamans de mieux vivre leur retour au travail (voir votre article sur la “Reprise du travail”).

Quand à l’idée reçue que l’allaitement favoriserait une perte d’élasticité des seins, il n’en serait rien. La perte d’élasticité serait davantage dûe à un changement brutal de tailles lors de la grossesse, à des engorgements non traités ou un sevrage trop rapide. Et votre meilleur allié, allaitement ou pas, reste un bon soutien-gorge à votre taille et confortable !

Bienfaits pour l’enfant

Depuis plusieurs années, on connaît mieux les effets protecteurs de l’allaitement sur la santé des enfants. Mais les études ont mis en évidence l’importance de l’allaitement sur la durée pour en voir véritablement les effets (plus d’un mois). On différencie d’autre part des bienfaits court terme et long terme sur la santé des enfants.

Protection : avantages à court terme pour l’enfant

Les avantages à court terme (lors de la durée de l’allaitement) sont les effets les plus connus et étudiés, dus au propriétés protectrices et anti-infectieuses du lait maternel. La mère produit des anticorps dont a besoin le bébé, suite aux nombreux échanges entre un bébé et sa mère. Ces anticorps vont le protéger quand son système immunitaire est encore immature. Il est donc fréquent que le bébé allaité soit le seul encore en forme quand la famille entière est malade!

En plus des anticorps, le lait maternel renferme d’autres éléments protecteurs comme des enzymes, des bifidus, des lactoferrines et des immunoglobulines (la liste est plus longue!). Ces derniers tapisseraient la muqueuse intestinale et empêcheraient les germes pathogènes de passer.

Plus récemment, des chercheurs ont aussi mis en évidence la présence de cellules souches dans le lait maternel, qui prendraient le relais du placenta à la naissance, favorisant une bonne expression génétique.

Quels sont les effets concrets d’un allaitement pour la santé des bébés?

Moins de maladies intestinales : les enfants allaités ont en moyenne trois fois moins de diarrhées, 5 fois moins de gastro-entérites. Pour les prématurés, le risque de maladie diarrhéique est près de 20 fois moindre !

Protection contre les virus respiratoires sévères : 2 fois moins de risque de bronchiolite, et jusqu’à 5 fois moins de risque de pneumonie chez les enfants allaités exclusivement pendant 6 mois.

Protection contre les otites : diminution du risque d’otite de 2 à 3 fois chez les enfants allaités plus de 4 mois. Cette diminution du risque ORL s’explique autant par les anticorps dans le lait maternel que par une position différente par rapport au biberon (le sein touche le palais mou, ce qui permettrait à la trompe d’eustache de rester bien ouverte)

Protection contre la mort subite du nourrisson : le risque serait 2 à 3 fois moindre chez les enfants allaités pendant plus de 4 mois

Moins de reflux chez les bébés allaités, qui s’explique par une meilleure digestion du lait maternel, et une plus grande part de sommeil profond où les reflux sont plus rares

L’allaitement aurait enfin un rôle préventif dans les infections urinaires chez bébé : le lait maternel est en effet riche en oligosaccharides, aux propriétés protectrices pour le système urinaire

Bienfaits santé à long terme pour l’enfant

Les effets à long terme sur la santé des bébés sont moins connus, et les études encore rares. Les médecins mettent cependant en évidence les effets à long terme suivants :

Protection contre les allergies et l’asthme : le lait maternel “mettrait en route” le système immunitaire de l’enfant, en aidant à la création d’une flore intestinale abondante; les allergènes passeraient aussi dans le lait maternel, et permettraient d’enclencher une “désensibilisation” précoce.

Développement du cerveau de bébé : le lait maternel est spécialement adapté et riche en acides gras polyinsaturés à longue chaîne (DHA), qui ne sont pas présents directement dans l’alimentation. Or ces derniers jouent un rôle crucial dans le développement des fonctions cognitives

Protection contre le diabète (1 et 2)

Diminution du risque d’obésité

Plus récemment, des études ont montré un lien entre allaitement et réduction du risque de cancer chez les enfants notamment les lymphomes; des chercheurs suédois ont également mis en évidence une protéine présente dans le lait maternel et qui aurait la possibilité de neutraliser des cellules cancéreuses

Ces effets sont ce que les médecins qualifient de “dose dépendants”, ‘c’est à dire qu’il vont augmenter avec la durée de l’allaitement.

Pour conclure

En plus de couvrir au mieux les besoins de l’enfant, le lait maternel a des effets bénéfiques sur sa santé, à court et plus long terme

Mais il n’y pas que le bébé qui bénéficie de cet effet protecteur : la mère bénéficie aussi des effets de l’allaitement sur la durée.

Et bien sûr, l’allaitement est un choix personnel et chaque maman, chaque bébé, et même chaque allaitement est différent. Soyez d’abord bienveillante envers vous même et souvenez-vous qu’il n’y a jamais de “petit” allaitement, et que l’important est d’abord d’avoir une maman heureuse pour un bébé heureux. Une chose est sûre, l’amour se transmet au biberon comme au sein !

 

Related Posts

None found