HomeGuideCycleLes effets du gattilier sur le cycle menstruel
vous pourriez a-do-rer !
  • Ampoules bio pour le Syndrome Premenstruel

    Before Periods

    découvrir
  • Ampoules bio pour les règles douloureuses

    Welcome Periods

    découvrir

12.07.2021

par Alix D'Antras, naturopathe

Les effets du gattilier sur le cycle menstruel

cycle menstruelgattilier

Plébiscité par certaines et craint par d’autres en raison de son action hormonale, le gattilier a des propriétés plus qu’intéressantes sur la qualité du cycle menstruel. Son usage, comme celui de toutes les plantes, se doit cependant de respecter certaines règles.

Le gattilier peut cependant être d’une grande aide pour aider à équilibrer vos hormones en cas de règles irrégulières, de flux abondants, de douleurs, de syndrome prémenstruel ou encore de problème de fertilité.

Comment agit le gattilier ?

La gattilier, vitex en anglais, est une plante qui influe sur l’équilibre hormonal sans contenir aucune hormone. En travaillant sur l’hypophyse, cette petite glande située dans notre cerveau qui joue les chefs d’orchestre sur notre système hormonal, il est capable d’influer sur la production de LH, l’hormone essentielle au déclenchement de l’ovulation et de remettre à flot les sécrétions d’oestrogène et de progestérone tout en régulant la prolactine.

La prolactine est une hormone impliquée dans la lactation qui, lorsqu’elle est produite en excès peut impacter l’équilibre du cycle. Les raisons pour un excès de prolactine sont nombreuses: l’alcool, la déshydratation, le stress, les problèmes de thyroïde, les contraceptifs hormonaux etc…

Comme souvent avec les hormones, l’action du gattilier n’est cependant pas instantanée et il est fréquent de ne constater des effets qu’au bout de 3 mois d’utilisation. En naturopathie, on dit que “c’est la fonction qui crée l’organe”. Il est donc parfois utile de donner ponctuellement un coup de main au corps mais on veille toujours à lui permettre aussi de travailler tout seul. C’est pourquoi, il est en général recommandé d’observer des fenêtres thérapeutiques, c’est-à-dire des pauses entre les périodes de complémentations comme ici avec le gattilier.

Pour une meilleure efficacité, il est recommandé de le prendre le matin à jeun car c’est le moment où l’hypophyse est le plus réceptif.

Les propriétés nombreuses du gattilier

Soulager son SPM

Le syndrome prémenstruel est une grande catégorie dans laquelle on regroupe certains symptômes physiques et psychologiques ayant lieu avant les règles comme les troubles de l’humeur, la sensation de tension dans la poitrine, les migraines et/ou les maux de ventre.

En agissant un peu de la même manière que certains opioïdes, il calme le système nerveux et permet de soulager la douleur en libérant des endorphines, ces fameux neurotransmetteurs intervenant dans la sensation de plaisir qui, comme nos hormones, chutent en fin de cycle. Pas d’inquiétude pour autant, le gattilier n’est bien sûr pas une drogue !

Le gattilier permet également de réguler la sécrétion de prolactine[1] qui peut à la fois gêner l’ovulation, la sécrétion de progestérone et participer aux sensations d’inconforts prémenstruels au niveau de la poitrine[2]. En aidant au bon équilibre oestrogènes/progestérone, on tend à résoudre la cause du SPM à savoir une trop forte dominance en oestrogènes en deuxième partie de cycle.

Une étude allemande a d’ailleurs étudié les très bons résultats du gattilier sur le soulagement des différents aspects du SPM comme l’irritabilité, la dépression, les migraines, les douleurs abdominales ou encore les seins douloureux[3].

Réguler son cycle

Que l’on souffre de règles abondantes ou de cycles longs, le gattilier est souvent recommandé pour réguler son cycle grâce à plusieurs de ses actions:

Permet de faciliter l’ovulation

Le gattilier permet de faciliter l’ovulation, ce qui est tout particulièrement important en cas de cycles longs liés à un SOPK par exemple ou en aménorrhée.

Lorsque la prolactine, cette hormone impliquée dans l’allaitement, est trop élevée (que l’on allaite ou non), le corps n’arrive pas à ovuler ce qui a pour conséquence l’absence de règles. En agissant sur l’hypophyse, la glande responsable de la sécrétion de la prolactine, le gattilier permet de réguler cette dernière et de faciliter le retour de cycles réguliers.

Réguler en calmant le système nerveux

L’autre action du gattilier est de calmer le système nerveux[4] pour lui permettre de revenir à l’équilibre et de mettre fin à une aménorrhée liée au stress par exemple.

Améliorer sa fertilité

Beaucoup de cas d’infertilité ou de fausses couches sont liés à une phase lutéale insuffisante, c’est-à-dire une phase post ovulatoire trop courte où l’exposition à la progestérone est insuffisante pour permettre à l’ovule fécondé de bien s’implanter.

Une étude a observé les effets du gattilier chez les femmes pendant 3 mois, et a permis de mettre en évidence une réduction de la libération de prolactine, un raccourcissement des phases lutéales vers la normale mais également que les déficits dans la synthèse de la progestérone lutéale ont été éliminés. Ces changements étaient significatifs et ne se sont produits que dans le groupe traité[5].

Mais le gattilier peut aussi venir en aide de femmes qui ne sont pas en hyperprolactinémie puisqu’à la suite d’une complémentation en gattilier, maca, vitamines du groupes B et oméga 3, on a observé que le nombre d’ovulation augmentait de 10 à près de 43% en 18 mois[6].

Enfin, en raison de sa capacité à occuper certains récepteurs à oestrogènes, le gattilier permet de réduire l’excès d’oestrogène qui peut gêner la maturation des follicules et l’ovulation chez la femme, et améliorer les troubles de la fertilité[7].

Mieux vivre certains symptômes du SOPK

Le Syndrome des ovaires polykystiques est une combinaison de facteurs alliant souvent un excès d’hormones androgènes, une résistance à l’insuline et des longs cycles liés à des difficultés d’ovulation.

Si le principal mode d’action pour en soulager les symptômes est l’adoption d’une hygiène de vie adaptée, le gattilier peut avoir un effet positif sur l’hirsutisme et l’excès d’hormones masculines si elles sont liées à la surproduction de prolactine.

Par ailleurs, le gattilier peut avoir un effet sur la durée du cycle menstruel. Dans une étude, les femmes ayant des cycles menstruels irréguliers qui ont pris une préparation à base de plantes contenant du gattilier ont eu une amélioration statistiquement significative de la cyclicité menstruelle par rapport à celles qui ont pris un placebo[8].

Attention cependant, si votre SOPK est lié à un mauvais rapport entre vos hormones LH et FSH, alors il vaut mieux se tourner vers une autre solution.

Diminuer le risque de fibrome

Le gattilier permet notamment d’améliorer l’équilibre entre œstrogène et progestérone[9]. Or une des causes principales des fibromes est précisément cette dominance oestrogénique. Agir sur la cause du problème pourrait donc aider à limiter le risque d’en développer.

Calmer les douleurs de règles en cas d’endométriose

L’excès d’oestrogènes est un des principaux facteurs de l’endométriose. En améliorant la capacité d’ovulation, le gattilier permet de rééquilibrer le ratio progestérone/oestrogène.

Grâce à la progestérone sécrétée après l’ovulation, le système nerveux est plus apaisé et les muscles plus relâchés. Or la cause principale de douleurs est en réalité le manque d’oxygène du muscle utérin suite aux contractions trop répétées. L’action apaisante de la progestérone sur les tissus est donc particulièrement utile pour soulager les douleurs de règles qu’elles soient liées à l’endométriose ou non.

Quand éviter le gattilier?

En raison de son action hormonale, on préfère ne pas prendre de gattilier si vous avez des antécédents ou une propension aux cancers hormonodépendants. Pour la même raison, on évite aussi les plantes hormone-like lors de la grossesse et de l’allaitement.

Attention aussi si vous êtes sous pilule : le gattilier peut interférer avec son efficacité.

Attention aussi si vous êtes sous PMA, l’action du gattilier peut aller contre les traitements ou avoir un effet additif.

Enfin, dans de très rares cas (si rares qu’il existe très peu d’informations là dessus), il se peut que le gattilier exacerbe un état dépressif. Si c’est votre cas, mieux vaut arrêtez d’en prendre.

 

SOURCES :

[1] Ooi SL, Watts S, McClean R, Pak SC. Vitex Agnus-Castus for the Treatment of Cyclic Mastalgia: A Systematic Review and Meta-Analysis. J Womens Health (Larchmt). 2020 Feb;29(2):262-278. doi: 10.1089/jwh.2019.7770. Epub 2019 Aug 29. PMID: 31464546.

[2] Ooi SL, Watts S, McClean R, Pak SC. Vitex Agnus-Castus for the Treatment of Cyclic Mastalgia: A Systematic Review and Meta-Analysis. J Womens Health (Larchmt). 2020 Feb;29(2):262-278. doi: 10.1089/jwh.2019.7770. Epub 2019 Aug 29. PMID: 31464546.

[3] Schellenberg R. Treatment for the premenstrual syndrome with agnus castus fruit extract: prospective, randomised, placebo controlled study BMJ 2001; 322 :134 doi:10.1136/bmj.322.7279.134

[4] Webster DE, Lu J, Chen SN, Farnsworth NR, Wang ZJ. Activation of the mu-opiate receptor by Vitex agnus-castus methanol extracts: implication for its use in PMS. J Ethnopharmacol. 2006 Jun 30;106(2):216-21. doi: 10.1016/j.jep.2005.12.025. Epub 2006 Jan 24. PMID: 16439081.

[5] Milewicz, A., E. Gejdel, H. Sworen, K. Sienkiewicz, J. Jedrzejak, T. Teucher, et H. Schmitz. 1993. « [Vitex agnus castus extract in the treatment of luteal phase defects due to latent hyperprolactinemia. Results of a randomized placebo-controlled double-blind study] ». Arzneimittel-Forschung 43 (7): 752‑56

[6] Antoine E, Chirila S, Teodorescu C. A Patented Blend Consisting of a Combination of Vitex agnus-castus Extract, Lepidium meyenii (Maca) Extract and Active Folate, a Nutritional Supplement for Improving Fertility in Women. Maedica (Bucur). 2019 Sep;14(3):274-279. doi: 10.26574/maedica.2019.14.3.274. PMID: 31798745; PMCID: PMC6861720.

[7] Rafieian-Kopaei M, Movahedi M. Systematic Review of Premenstrual, Postmenstrual and Infertility Disorders of Vitex Agnus Castus. Electron Physician. 2017;9(1):3685-3689. Published 2017 Jan 25. doi:10.19082/3685

[8] Alois, Marika, et Irene M. Estores. 2019. « Hormonal Regulation In Pcos Using Acupuncture And Herbal Supplements: A Case Report And Review Of The Literature ». Integrative Medicine: A Clinician’s Journal 18 (5): 36‑39.

[9] Ibrahim, N. A., A. S. Shalaby, R. S. Farag, G. S. Elbaroty, S. M. Nofal, et E. M. Hassan. 2008. « Gynecological efficacy and chemical investigation of Vitex agnus-castus L. fruits growing in Egypt ». Natural Product Research 22 (6): 537‑46.

 

A propos d’Alix d’Antras

Alors qu’elle commençait ses études de naturopathie, elle a expérimenté le parcours difficile du désir d’un enfant qui n’arrive pas. Diagnostiquée SOPK, elle a très vite axé sa formation et ses recherches personnelles sur les moyens naturels de rétablir son équilibre hormonal et d’optimiser sa fertilité. 

Aujourd’hui naturopathe à Paris et maman d’Edouard, un petit garçon de 6 mois, elle se décrit comme naturopathe au féminin car aider les femmes à devenir actrices de leur santé est vraiment ce qui la passionne. 

Pour en savoir plus :

https://www.alixdantras.com/

La suivre sur Instagram

Alix d'Antras