HomeGuideGrossesseSport et Grossesse
vous pourriez a-do-rer !
  • 8 carrĂ©s Ă©nergie et un pochon

    DĂ©couverte Énergie

    découvrir
  • Granola Ă  la tomate et aux herbes de provence

    Tomat'
    apero !

    découvrir

06.11.2019

Par Brune Vannier-Moreau, naturopathe

Sport et Grossesse

grossessesport

Le sport pendant la grossesse compte de nombreux bienfaits. Sa pratique est mĂȘme recommandĂ©e par les professionnels de la santĂ©.

Avec l’accord de votre mĂ©decin, votre gynĂ©cologue ou la sage-femme qui suit votre grossesse, la pratique d’une activitĂ© physique modĂ©rĂ©e est trĂšs bĂ©nĂ©fique pour la future mĂšre et son bĂ©bĂ©. L’activitĂ© physique peut contribuer au bien-ĂȘtre de la mĂšre et de l’enfant pendant ces neuf mois, Ă  condition de prendre certaines prĂ©cautions.

Le MinistĂšre de la SantĂ© le souligne : « Les bĂ©nĂ©fices pour la santĂ© de la pratique rĂ©guliĂšre d’une activitĂ© physique sont avĂ©rĂ©s, quels que soient l’ñge et le sexe ». Nous dĂ©couvrirons ci-dessous quels sont les sports Ă  favoriser pendant la grossesse, ceux Ă  bannir ainsi que l’alimentation Ă  privilĂ©gier avant et aprĂšs avoir fait du sport.

À quoi doit-on veiller lorsque l’on pratique du sport enceinte ?

Avant tout, soyez Ă  l’écoute de votre corps ! Pendant la grossesse, il convient d’interrompre immĂ©diatement le sport en cas de fatigue, de douleurs pectorales, de contractions utĂ©rines persistantes, de fuites ou en cas de douleurs abdominales sĂ©vĂšres. Il existe Ă©galement des sports dĂ©conseillĂ©s pendant la grossesse.

Ceux-ci se divisent en trois grandes catĂ©gories : sports d’endurance, sports de contact et sports de montagne. Parmi ces sports Ă  proscrire, on compte la course Ă  pied, les arts martiaux, le cyclisme, l’aviron et le patin Ă  glace, car ils demandent trop d’énergie. Les sports de contact, dont le volley-ball, le basket, le foot, le rugby et le squash sont Ă©galement trop risquĂ©s. Pour finir, les sports de montagnes comme le ski ou l’escalade sont contre-indiquĂ©s.

Quels sont les sports recommandés pendant la grossesse?

Les sports recommandés par les professionnels de la santé sont la marche à pied, le jogging tout en douceur (mais pas la course à pied), la gymnastique douce, la natation, les sports de raquette (par ex. le tennis de table ou le badminton), la méthode pilates, le golf et pour finir, le yoga.

La natation est de loin le sport privilĂ©giĂ© des femmes enceintes. C’est le sport par excellence pendant ces neuf mois, car les avantages apportĂ©s par la pratique de la natation sont multiples. Cela permet de se sentir plus lĂ©gĂšre et sont des sports trĂšs sĂ»rs et qui procurent du bien-ĂȘtre. Autre avantage notable, ils peuvent ĂȘtre pratiquĂ©s du premier au neuviĂšme mois de grossesse.

Quelle alimentation privilégier pendant la grossesse ?

Une activitĂ© physique juste et ciblĂ©e doit aller de pair avec une alimentation adaptĂ©e Ă  vos nouveaux besoins de femme enceinte. L’hydratation est essentielle pour combattre la fatigue causĂ©e par les exercices sportifs (buvez environ 2 litres d’eau par jour). De plus, pendant les pĂ©riodes de nausĂ©es, vous perdez plus facilement des nutriments importants. C’est pourquoi il est encore plus important de veiller Ă  son alimentation.

Les aliments bĂ©nĂ©fiques aprĂšs l’activitĂ© physique sont les aliments frais, comme les lĂ©gumes Ă  feuilles vertes ou les fruits contenant de la vitamine C. Les olĂ©agineux comme les noix et les amandes riches en fibres, minĂ©raux et en bon acide gras. Les cĂ©rĂ©ales complĂštes sont Ă©galement Ă  prĂ©coniser. Notez Ă©galement qu’il est important de ne pas faire de sport Ă  jeun.

Quels sont les effets des endorphines, libĂ©rĂ©es par l’activitĂ© sportive ?

La pratique du sport est bĂ©nĂ©fique Ă  notre corps mais aussi Ă  notre esprit ! Lorsque nous faisons du sport, notre cerveau fabrique des endorphines, ces hormones du bonheur qui provoquent un Ă©tat d’euphorie. La sĂ©crĂ©tion d‘endorphines permet de diminuer les angoisses et le stress, tout en augmentant la confiance en soi et la concentration. Les endorphines ont Ă©galement des effets antalgiques qui permettent de rĂ©duire la sensation de douleur. Le sport est donc la solution idĂ©ale pour un bien-ĂȘtre physique et psychique. Il serait vraiment trop dommage de s’en passer pendant 9 mois !

 

Naturellement vĂŽtre,

Brune Vannier-Moreau